CLIP ZESAU FEAT DESPO RUTTI - LE LANGAGE DES PIERRES | FRÈRES D'ARMES DANS LES BACS

https://www.facebook.com/Zesau.officiel Commande l'Album ici: http://bit.ly/ZESAU_FNAC , http://amzn.to/ZESAU_AMAZON ou http://bit.ly/ZESAU_ITUNES ... Disponible depuis le 28Nov Avec: Rim-k (113), Le rat Luciano, Seth Gueko, Despo Rutti, Koryaz & Nessbeal (Dicidens)...

Extrait Interview abcdr du son
http://www.abcdrduson.com/blog/2012/03/interview-express-avec-zesau/

Auteur du solide Frères d'Armes, Zesau était bel et bien le Dicidens sur qui il fallait miser en 2011. Rencontre express en direct du zoo.

A : Dicidens s'est arrêté là. Pour quelles raisons ?

Z : On était assez jeunes à cette époque là et, quand on a sorti l'album, on s'est un peu aperçu de la réalité du business de la musique. Ça te fait un peu sortir de ton côté artiste. Ça te casse un peu. On a eu un gros coup de frein par rapport à des choses qui ne dépendaient pas forcément de nous. Il y a des choses qui se passent... Ça te dégoûte d'aller en studio, de rapper... Dicidens s'est un peu dispersé à cause du business de ce que les gens appellent maintenant le "game". Avant, il n'y avait pas de "game", c'était en mode "show business" comme disent les anciens [sourire]. Mais chacun a gardé ce truc Dicidens de toute façon. On a fait un petit parcours ensemble, ça a été une école un peu. On s'est tous apporté aux uns aux autres. On a construit ensemble. On verra ce que l'avenir nous réserve mais on est passé à autre chose.

A : Nessbeal a été plus exposé. Toi, tu as un peu tardé à te mettre en avant...

Z : Nessbeal a continué son chemin avec 92I... Moi, je te dis la vérité, j'ai stoppé la musique pendant un temps. En 2005, on a voulu monté notre label : Bad Game. On a commencé à bosser les projets, notamment mon album, Frères d'Armes, que je viens de sortir.

A : Tu es satisfait des retours ?

Z : Oui, ils sont à la hauteur de l'estime que j'ai pour mon travail. Après, tout est question d'exposition. On ne passe pas dans les gros médias et autres réseaux bizarres...

A : Despo Rutti ?

Z : Despo, c'est artistique. C'est un des rares mecs où je me suis dit : "Enfin quelqu'un qui apporte un truc". Quand il venait d'arriver, à l'époque de Patrimoine du Ghetto, je l'écoutais déjà. Après, j'ai été amené à le connaître. J'avais déjà fait un morceau avec lui sur Street Lourd. Despo, je pense qu'on peut faire plusieurs feat ensemble, ce sera toujours des morceaux à part.

A : Quels sont les projets en cours ?

Z : Le prochain projet, c'est Dirty Zoo. C'est une mixtape avec en grande partie des prods de Hieroglyphe. C'est nous deux qui sommes à la base du projet. Il y aura plein d'invités, notamment un morceau avec Sadek qui sera clippé. Là, je suis presque H24 en studio. J'espère que ça va sortir rapidement. J'ai d'autres projets derrière, notamment une compil' qui s'appelle Rewind. J'ai fait une compil' avec tous les anciens que j'ai écoutés depuis mes débuts dans le rap. Pour montrer aux jeunes générations qui m'écoutent d'où part ce délire-là et rendre aux anciens qui ont porté le truc. Il y aura des mecs comme Daddy Lord C, MC Eiht, Lords of the Underground, D.Abuz, les Sages Po, des gens des X.Men, Different Teep... Il y a aussi tous les mecs de mon label qui préparent des projets : Gosse de Béton, Amin O.Mic, Kolonel 94... Le but avec le label, c'est de promouvoir d'autres artistes. Ça va faire presque vingt ans que je suis dans la musique, il faut élargir et laisser les petits jeunes arriver maintenant."

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

musik ZESAU BADGAME DICIDENS DESPO RUTTI APOCALYPTO ARRETEZ LES FUNERAILLES DES TABOUS FRERE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×